Space Environment Simulation Laboratory
("Laboratoire de simulation de l'environnement spatial")

Le SESL est situé dans le bâtiment 32 du Manned Spacecraft Center (aujourd'hui Johnson Space Center), près de Houston au Texas. Ce laboratoire, qui a pour but de recréer un environnement spatial sur Terre, est constitué principalement de deux chambres de forme cylindrique construites dans un acier inoxydable. La chambre A est la plus vaste : elle mesure 19m de diamètre pour une hauteur de 36m. La chambre B, quant à elle, mesure 10m de diamètre et 13m de haut. Leur construction fut achevée en 1965.


Le CSM 2TV-1 dans la chambre A du SESL.
(Scan by Ed Hengeveld)

Ces deux chambres sont des chambres "à vide", c'est-à-dire que tout l'air qu'elles contiennent peut-être pompé, de façon à recréer un environnement atmosphérique similaire à celui d'une altitude de 140 km. De plus, ses deux chambres sont équipées d'un système permettant de simuler le rayonnement solaire. De l'azote liquide parcourt les murs des chambres, ce qui permet de refroidir à l'extrême la chambre, et de simuler ainsi les basses température rencontrées dans l'espace. La température de la chambre pouvait atteindre 95°C et descendre jusqu'à -140°C.

Ci-dessus, deux schémas techniques expliquant le fonctionnement de la SESL (Chambre A à gauche, B à droite). Sur le second, on remarque que le vaisseau Apollo est dessiné, ce qui permet de mieux illustrer les mécanismes de la chambre, comme par exemple le système de rotation situer sous le vaisseau.

Dans la chambre A, une plate-forme rotative permet de faire tourner le vaisseau à + ou - 180°, toutes ses parois sont ainsi éclairées uniformément. Ces deux chambres sont reliées à des salles de contrôles.

Des procédures de sécurité exceptionnelle ont été mises en oeuvre. Par exemple, si un incident survient lors d'un test dans une des chambres, un mélange 30% oxygène / 70% azote qui assure la survie d'un homme peut remplir cette dernière en moins de 30 secondes, et au bout de 90 secondes, la chambre peut être portée aux conditions de pression du niveau de la mer.

Ces deux chambres servaient à tester les véhicules spatiaux mais également les combinaisons de vol dans des conditions proches de celles rencontrées lors d'un réel vol spatial. Les astronautes étaient équipés de la même façon que lors d'une mission spatiale.

<= Le CSM 2TV-1 dans la chambre A. On peut voir les trois astronautes sur la rampe d'accès.

La première utilisation de la chambre A fut la phase de test des scaphandres utilisés lors du programme Gemini. La chambre fut ensuite testée avec le CSM-007 afin de vérifier si les aménagements destinés à recevoir le CSM-008 étaient adaptés (tests d'équilibre, ...)


Le CSM-007 utilisé pour tester la chambre A. (Photo fournie par John Stott)

Par la suite, les tests décisifs du programme Apollo y furent conduits.

Le SESL est aujourd'hui encore en activité au Johnson Space Center (photo ci-dessus). On y testent principalement l'intégrité de la pression des scaphandres.

Retour au menu


© 2004, MaxQ Webmaster. All rights reserved.
Toutes les photos de cette page appartiennent à la NASA et ont été généreusement fournies par Ed Hengeveld, suite à son travail de recherche.