Manned Spacecraft Center

Houston, Texas

 

Dès le début du programme spatial américain, la volonté de fournir une plus grande autonomie aux vols spatiaux habités se fit sentir. Le Goddard Space Flight Center (GSFC) abritait originellement le programme spatial habité, mais Keith Glennan, administrateur de la NASA, déclara dès les premières activités de la NASA dans ce domaine que le GSFC n'était pas adapté à cette mission. En 1960, au beau milieu du programme Mercury, le Space Task Group (STG) déclara qu'aucun changement de quartier général n'était possible dans l'immédiat pour la simple et bonne raison qu'aucun lieu n'était disponible pour l'accueil du personnel et des installations liés au programme. De son côté, George Low chargé à l'époque du Manned Lunar Landing Task Group émit l'idée qu'il devenait urgent pour le programme lunaire d'être géré principalement par un centre unique.

Après le vol de Gagarine en 1960, James Webb, nouvel administrateur de la NASA convoqua les dirigeants de l'agence. Ils abordèrent un certain nombre de questions dont la nécessité désormais de plus en plus urgente de construire un nouveau centre. Abe Silverstein proposa de déplacer environ 3000 personnes dans ce nouveau centre. On estima le coût de sa construction à environ 60 millions de dollars. Peu après, John Parson et Philip Miller, deux responsables de la NASA, furent envoyés à Houston, Texas. Ils visitèrent l'Université de Rice ainsi qu'Ellington Air Force Base, une base de l'U.S. Air Force ayant été presque entièrement désaffectée après la seconde guerre mondiale. Un comité fut nommé et chargé de la sélection du site. Après des recherches et des études, 22 villes furent sélectionnées, puis finalement 9 zones :

Jacksonville, Florida (Green Cove Springs Naval Station)
Tampa, Florida (MacDill Air Force Base)

Baton Rouge, Louisiana
Shreveport, Louisiana (Barksdale Air Force Base)
Houston, Texas (San Jacinto Ordnance Depot)
Victoria, Texas (FAA Airport)
Corpus Christi, Texas (Naval Air Station)

San Diego, California (Camp Elliott)

San Francisco, California (Benicia Ordnance Depot)

  
Le site du futur MSC à côté de Houston en 1960 • La construction du MSC.

Le 14 septembre 1961, Webb et Hugh Dryden informèrent le président Kennedy de leur choix définitif : Houston, Texas. La décision officielle fut rendue publique le 19 septembre 1961. Le nouveau centre allait être implanté près de Houston, à Clearlake, dans le comté de Harris. Le "Corps of Engineers" de l'U.S. Army fut chargé de la construction du centre, baptisé Manned Spacecraft Center (MSC), ou centre des vols spatiaux habités. Les consignes de bases furent simples : construire un centre pouvant accueillir environ 5000 personnes, coûtant moins de 60 millions de dollars, dont tous les plans et les études concernant l'implantation pouvaient être réalisés en 6 mois et dont la construction devrait durer environ 18 mois. Ci-dessous, le coût final de chaque bâtiment du MSC :

Au printemps 1962, 751 personnes du STG (Space Task Group) de Langley, Viriginie, qui était alors le quartier-général des vols spatiaux habités, furent transférées au MSC à Houston, et 689 personnes furent recrutés en juillet et nomméses au MSC.

Le MSC était donc en majeure partie responsable du programme des vols habités de la NASA. Ses attributions comprenaient, entre autres, la sélection des astronautes, leur entraînement, ainsi que la préparation et le contrôle des missions. C'est également le MSC qui supervisait et dirigeait la conception du Module de Commande et de Service (CSM), ainsi que du Module Lunaire (LM). Le premier directeur du centre fut le Dr. Robert R. Gilruth (cf. Org)


Crédit : NASA - Vince Fleming.

Ci-dessus, une vue aérienne du MSC, tel qu'il était vers la fin des années 1960 lors du programme Apollo.

No. Bâtiment Description
1 Auditorium Utilisé pour les conférences, les meetings, ...
2 Project Management Building Bâtiment administratif, contenant principalement des bureaux...
3 Central Cafeteria Cafétéria
4 Flight Crew Support Building Bureaux des astronautes et du personnel de soutien des équipages
5 Mission Simulation and Training Facility Bâtiment regroupant les simulateurs du CSM, du LM et les autres équipements nécessaires à l'entraînement des équipages.
7 Life Systems Laboratory Laboratoires et bureaux de la division des sciences de la vie
8 Technical Services Office Bureaux des services techniques
9 Technical Services Facility Bâtiment et ateliers des services techniques
10 Technical Services Shop Magasin et stock des services techniques
11 Branch Cafeteria Seconde cafétéria du centre
12 Central Data Office Bâtiment où étaient stockés les archives et les systèmes d'information
13 Systems Evaluation Laboratory Laboratoire utilisé pour mettre à l'épreuve et tester les différents systèmes du vaisseau ou le matériel de la mission.
14 Anechoic Chamber Test Facility Bâtiment pour les tests acoustiques
15 Instrumentation and Electronic Systems Laboratory Laboratoire des systèmes électroniques et de systèmes de mesure. 
16 Spacecraft Research Office and Laboratory Laboratoire et bureaux d'études sur les véhicules spatiaux et leur systèmes.
24 Central Heating and Cooling Plant Installations principales pour le chauffage et la climatisation du centre
25 Fire Station Caserne de pompiers du MSC
29 Flight Acceleration Facility Bâtiment contenant la centrifugeuse du MSC pour l'entraînement des astronautes.
30 Mission Control Center Centre de contrôle de mission
31 Lunar Mission and Space Exploration Facility Bâtiment de recherche sur l'espace et l'exploration lunaire, destiné également à l'entraînement des astronautes
32 Space Environment Simulation Laboratory Laboratoire de simulation de l'environnement spatial, contenant deux chambres à vide thermique, pour les essais des véhicules et des combinaisons entre autres...
33 Ultra High Vacuum Space Chamber Facility Chambre à vide
34 Flight Acceleration Motor Generation Building Bâtiment contenant le générateur et les systèmes mécaniques et de contrôle de la centrifugeuse.
37 Lunar Receiving Laboratory Laboratoire de réception lunaire, pour l'analyse des roches et échantillons lunaires et pour la quarantaine des astronautes.
45 Project Engineering Facility Bâtiment contenant des bureaux administratifs et des bureaux d'études pour le développement et la recherche des véhicules spatiaux
47 Southwestern Bell Telephone Building Central téléphonique Bell du sud-ouest
48 Emergency Power Building Générateur électrique de secours du MCC
49 Vibration and Acoustic Test Facility Bâtiment de test acoustique et vibratoire
221 Electric Substation Générateur électrique auxiliaire
222 Atmospheric Reentry Material and Structures Evaluation Facility Bâtiment voué aux tests et à la vérification des matériaux et des structures lors dans les conditions de rentrée dans l'atmosphère (ex. : bouclier thermique, ...)
270 Solar Telescope Facility Installation du télescope solaire
350 Thermochemical Test Facility Zone de test thermochimique, en particulier des propergols
440 Electronic Systems Compatibility Facility Bâtiment de vérification de compatibilité des systèmes électroniques.
 

Pour l'entraînement des astronautes, le MSC disposait d'un très grand nombre d'installations. Des simulateurs du Module Lunaire, ainsi que du Module de Commande, y furent installés. On construisit aussi des Vaccuum Chambers, des chambres sous vide, pour familiariser les astronautes avec le vide de l'espace, mais également pour tester les équipements tels que les vaisseaux ou encore les combinaisons spatiales. Et comme tout organe administratif, le MSC abritait de nombreux bureaux, y compris l'Astronaut Office.

  
La salle des simulateurs au MSC • Conrad et Bean se relaxent après dans le Lunar Module Simulator.

On aménagea également un immense bassin rempli d'eau, dans lequel les astronautes pouvait travailler et s'entraîner dans des conditions assez similaires à celles rencontrées lors de leurs vols.

  
La chambre A du Space Environment Simulation Laboratory (SESL).

Le MSC comprenait aussi de nombreux laboratoires de recherches. Après la collection d'échantillons de roches lunaires par les astronautes, ceux-ci étaient acheminés au MSC par avion, pour ensuite être analysés par des géologues et des scientifiques. L'analyse de ces roches se poursuit aujourd'hui encore...

  
Les responsables du MSC portent le container renfermant les premiers échantillons du sol lunaire recueillis par Armstrong et Aldrin • Jack Schmitt, LMP sur Apollo 17, participe à l'analyse géologique des échantillons qu'il a recueilli sur la Lune.

L'accueil des astronautes après une mission lunaire, et la quarantaine obligatoire pour les missions Apollo 11 à 14 s'effectuaient dans le Lunar Receiving Laboratory (LRL) situé lui aussi au MSC. Il contenait des laboratoires ainsi que les quartiers de l'équipages. (photo ci-dessous).

Et bien évidemment, le fameux Mission Control Center de la NASA, en charge du contrôle des vols habités était situé au MSC. Aujourd'hui encore, le MCC est situé à Houston.


La Mission Operations Control Room (MOCR) au sein du MCC.

Aujourd'hui encore, le MSC rebaptisé Johnson Space Center dans les années 70 est chargé de l'entraînement des équipages de la Navette Spatiale, ainsi que du contrôle des missions.

Retour au menu


© 2005, MaxQ Webmaster. All rights reserved.

La plupart des photographies et des images présentes sur ce site sont extraite de divers sites internet de la NASA et appartiennent au domaine public. L'utilisation de ces images dans un but commercial est formellement interdite. Pour plus de détails, se reporter aux instructions concernant l'utilisation des images sur le site de la NASA.