Apollo 10

Véhicules : CSM-106 "Charlie Brown", LM-4 "Snoopy", Saturn V 505
Lancement : 18 mai 1969, 11h49 EST, Pas de tir 39-B
Atterrissage : 26 mai 1969, 11h52 EST
Durée de la mission : 192h03
Équipage principal :
CDR - USAF Col. Thomas P. Stafford
CMP - USN CDR John W. Young
LMP - USN CDR Eugene A. Cernan, LMP
Équipage de réserve :
USAF Col. L. Gordon Cooper
USAF Lt. Col. Donn F. Eisele
USN CDR Edgar D. Mitchell


L'équipage principal d'Apollo 10 : Gene Cernan, John Young et Tom Stafford.

L'équipage d'Apollo 10 était probablement le plus expérimenté ayant jamais été nommé. A eux trois, Stafford, Young et Cernan cumulait 5 vols à leur actif. Young avait piloté la première mission Gemini aux côtés de Gus Grissom et avait commandé Gemini X. Stafford avait piloté Gemini VIA, premier rendez-vous spatial de l'histoire et avait commandé Gemini IX avec Gene Cernan comme pilote. La mission d'Apollo 10 était simple : c'était une mission lunaire complète, avec toutes les opérations de A à Z, à l'exception du point le plus important : pas d'alunissage... Probablement la mission la plus frustrante du programme.


Stafford au fond et Cernan dans la White Room avant l'entrée dans le CM.

Apollo 10 fut donc la dernière grande répétition avant le premier alunissage. La mission fut la seule du programme à décoller du pas de tir 39-B, le 18 mai 1969. L'injection translunaire eut lieu correctement, et tout le voyage jusque notre satellite se passa sans ennuis.

Le module de commande d'Apollo 10 avait été baptisé "Charlie Brown" et le LM "Snoopy" en hommage aux fameux héros de bande dessiné. Ce choix avait été proposé par l'équipage. La NASA avait alors contacté Charles Schultz afin de demander l'autorisation d'utiliser les noms de ses personnages. Le père de Snoopy qui trouvait l'idée originale accepta immédiatement.

  

Comme on peut le voir sur les deux photos ci-dessus, les personnages étaient présent dans le Mission Control, et également dans la cabine Apollo, sur cette photo que montre John Young aux téléspectateurs lors d'une retransmission depuis l'espace lors du trajet Terre-Lune.

  
Stafford & Young dans le CM - Slayton et Duke au poste de Capcom au Mission Control de Houston.

Avant la mission, Tom Stafford, le commandant d'Apollo 10, avait visité l'usine Westinghouse, qui produisait les caméras utilisées sur les vols Apollo. Sur Apollo 7 & Apollo 8, on avait utilisé des caméras noir et blanc. Lors de sa visite, on fit une démonstration d'un prototype de caméra en couleur. Stafford fut immédiatement emballé par l'idée de filmer le voyage en couleur et exigea alors que la caméra soit opérationnel pour Apollo 10. Celle-ci fut terminée dans les délais et l'équipage put ainsi réaliser son show depuis l'espace en couleur. Sur la photo ci-dessus, Stafford à gauche et Young font une démonstration d'acrobaties en apesanteur dans le module de commande.

Une fois le vaisseau placé en orbite autour de la Lune, Stafford et Cernan investirent le module lunaire, en laissant John Young seul dans le module de commande "Charlie Brown". Les deux hommes avaient pour mission de tester le LM "Snoopy" en environnement lunaire. Après une série de tests, le LM se révéla être tout à fait opérationnel pour l'alunissage. Il s'approcha avec ses deux pilotes à moins de 10.000 mètres de la surface lunaire. Il purent ainsi effectuer les repérages pour les prochaines missions.

En effet, les deux hommes avaient uniquement pour objectif de tester les systèmes et les performances du module lunaire, l'alunissage était réservé à Armstrong et Aldrin lors de la future mission Apollo 11. De plus, le LM utilisé sur Apollo 10 était bien trop lourd pour pouvoir redécoller de la Lune. Donc, après avoir effleuré la surface lunaire, et après avoir terminé les essais en vol, Cernan et Stafford se rapprochèrent du module de commande pour l'arrimage. Jusque là, le LM s'était parfaitement comporté, mais un incident survint alors. Quelques instants avant le largage de l'étage inférieur du LM, appelé étage de descente et qui ne servait qu'à se poser sur la surface lunaire, le LM se mit à tournoyer sur lui-même et devint bientôt pratiquement incontrôlable. Immédiatement, Stafford enclencha un interrupteur et l'étage de descente fut immédiatement largué en orbite lunaire, et les deux hommes purent ainsi stabiliser en une fraction de seconde le module.

Le LM vint ensuite s'arrimer de nouveau avec le module de commande, et Stafford et Cernan retrouvèrent ainsi John Young, resté seul en orbite autour de la Lune. Une fois le module de commande réintégré par Stafford et Cernan et la trappe solidement verrouillée, l'étage supérieur du LM (Ascent Stage) qui abrite les astronautes fut largué, et les 3 astronautes prirent le chemin du retour vers la Terre. Après une injection vers la Terre à l'aide du SPS qui libéra le vaisseau de l'attraction lunaire, la Transearth Coast se déroula sans encombre, et le module de commande fut récupéré dans l'océan Pacifique par le navire U.S.S. Princeton.

Sur cette photo, on peur voir Stafford et Cernan en combinaison blanche dans le canot de sauvetage après la sortie du Module de commande avec l'aide de nageurs. Cette photo fut prise depuis l'hélicoptère de récupération.

Cependant, après le vol, les responsables de la NASA, et particulièrement les membres du PAO (Public Affairs Office) émirent quelques observations quant au comportement de Gene Cernan pendant le vol, concernant son langage. En effet, lorsque le LM s'était mis à tournoyer, Cernan avait lancé un "Son of a bitch" alors que les transmissions était écoutées par de nombreuses personnes, dont certains haut-représentants du gouvernement américain. Pour les membres des relations publiques de la NASA, peu importe la situation dans laquelle se trouvaient les astronautes, dangereuse ou pas, ils ne devaient pas s'exprimer ainsi sur les ondes... Bien entendu, l'incident étant minime voir ridicule, il n'eut aucune suite, bien qu'il fut demandé aux équipages suivants de surveiller leur langage pendant les missions, ce qui était certainement difficile pour les nombreux pilotes d'essais de l'Air Force que comptait le corps de astronautes...

 

Retour au menu


© 2005, MaxQ Webmaster. All rights reserved.

La plupart des photographies et des images présentes sur ce site sont extraite de divers sites internet de la NASA et appartiennent au domaine public. L'utilisation de ces images dans un but commercial est formellement interdite. Pour plus de détails, se reporter aux instructions concernant l'utilisation des images sur le site de la NASA.
Certaines photographies de cette page sont extraites du livre "A man on the moon", d'Andrew Chaikin, publié chez Time Life.